Zéro mariage, deux enterrements ?

Publié le par Ze FML

Enterré, le projet du PS ?

Le Bureau national du PS, rebaptisé « Comité de campagne » dans le but de marquer la proximité de la candidate avec l’appareil du parti, semble avoir du mal à prendre le train Royal. En effet, Ségolène poursuit son petit bonhomme de chemin en roue libre, sans même l’aviser de ses choix.


Ainsi, plus le temps passe, plus le projet du PS se trouve modifié. Et Ségolène Royal continue d’affirmer que les forums participatifs de Désirs d’avenir serviront à bâtir le projet.

A titre d’exemple, Le Figaro nous apprend qu’elle n’a pas jugé bon
« de consulter le bureau national, pourtant rebaptisé comité de campagne, avant d'annoncer qu'elle signerait le pacte écologique de Nicolas Hulot ». Oublié le vote des militants ?


 

Enterré, le PS ?

Si le Bureau National du PS commence à se sentir un peu exclu, il n’en est pas de même pour les réseaux de la société civile qui, eux, ont le vent en poupe. Ainsi le groupe Nouvelle Voix vient de fusionner avec le club de réflexion Témoin.


Il est vrai que le premier compte en ses rangs Jean-Louis Bianco, co-directeur de campagne de Ségolène Royal, et le second est dirigé par Jean-Pierre Mignard, ami du couple Hollande-Royal. Le tout se veut un réseau mi-parti, mi société civile, sorte de boîte à idées destinée à alimenter la réflexion de la candidate du PS à l’instar de Désir d’avenir.

Décidément, Ségolène Royal choisit scrupuleusement ses sources… Verrouillage ?

Publié dans Politics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article