Voter, c’est être un citoyen responsable !

Publié le par Ze FML

vote.jpgMardi 12 avril, publication d’un nouveau sondage CSA pour l’émission France Europe Express (France 3) et France Infos. On y apprend que 36% des personnes interrogées souhaitent « au fond d’eux-mêmes » que le Oui l’emporte, contre 30% pour le Non. Plus intéressant, 34% jugent que « cela n’a pas d’importance ».

 

On a tout dit sur les sondages et la nécessité de s’en méfier, chacun sait qu’ils n’ont pas vocation à annoncer les résultats du vote, format boule de cristal. Néanmoins, on peut s’interroger sur ce qui ressort de cette mini consultation. Comment 1/3 des personnes interrogées peuvent se sentir aussi peu concernées par les enjeux de ce référendum ?

 

Pour nous, Jeunes Populaires, jeunes de l’UMP, qui plaçons la responsabilité au premier rang de nos valeurs, cette attitude est totalement surréaliste. Ce sont autant de pierres dans le jardin du concept même de référendum. Notre Constitution prévoit la consultation du peuple, contrairement à nos voisins allemands, qui nous envient beaucoup sur ce point. Et que font ce tiers des personnes interrogées de la responsabilité que leur confèrent nos politiques, en leur accordant la parole ? Ils la mettent au panier. C’est totalement irresponsable !

 

Evidemment, on peut s’interroger sur les raisons d’un tel désintérêt. Traditionnellement, les scrutins européens attirent peu les foules, et réalisent des records d’abstention. L’Europe paraît peu visible à nos concitoyens, pour qui Bruxelles, « c’est loin ». Peut être. Et en ce sens les politiques, et plus particulièrement à nous, politiques de demain, de fournir un réel effort de pédagogie, pour expliquer l’Europe à nos concitoyens.  

 

Mais parallèlement, n’est-ce pas aussi aux électeurs de s’engager dans la vie de la cité ? De s’intéresser à la chose publique qui détermine leur avenir, chaque fois qu’on leur donne la parole ? Pas un média qui ne fasse l’impasse sur le sujet, pas un journal qui ne publie des fiches pratiques pour aider nos concitoyens à se faire une idée sur le traité, pas un parti qui ne batte la campagne pour expliquer le traité. L’effort doit se poursuivre, mais personne ne peut décemment dire que les citoyens n’ont pas les moyens de s’informer. La vraie question : le veulent-t-ils vraiment ?

 

Le référendum n’est pas une pratique courante, mais elle est emblématique, puisque c’est le peuple qui s’exprime directement. Il en va de la bonne marche de la démocratie que chacun prenne ses responsabilités. Le 29 mai, Votez !

 

Publié dans Politics

Commenter cet article