Sur les rails

Publié le par Ze FML

La semaine dernière, je vous contais des faits qui pouvaient vous faire rire, mais qui n'étaient guère amusants pour moi. Je reviens sur ces précisions pour faire une petite mise au point : je vous raconte des histoires de fonctionnaires à dormir debout, mais heureusement, ils ne sont pas tous comme ça. J'en connais même qui, à MaVille, à Mantes ou à Versailles, sont de vraies perles… Bisous à K, S, P, M-I, et les autres !

 

Cette semaine a démarré comme la précédente… Le lundi matin est traditionnellement consacré à la gestion des nombreux mails qui proviennent du site et dont aucun ne m'est adressé, ce qui, en général, m'énerve. Ensuite, je mets à jour le site, avec les infos que j'arrive à glâner et les résultats sportifs. Puis nous avons parfois une réunion de service.

 

Ce lundi, une tornade a balayé ce joyeux programme. Cet élément météorologique typiquement mavillois s'appelle Journaliste… qui n'a rien trouvé de mieux à faire que de débouler dans le bureau et de crier à Coloc et à moi que nous devions relire le journal car « elle n'avait pas le temps ». Ceci sans se demander si nous l'avions…

 

Pour info, je ne relis jamais le journal, n'intervenant sur le MaVille Magazine qu'en support à l'écriture. Après tout, personne ne relit jamais les textes du site, ce qui me vaut parfois quelques coquilles. Et là, le monde devait s'arrêter pour Journaliste, toujours aussi mal organisée. De quoi déclencher ma fureur… Et celle de Coloc qui décidément, ces temps-ci, est bien rebelle… Nous avons choisi de ne pas déclencher d'esclandre, mais étions tout de même très choquées.

 

Et ce n'était que le début des réjouissances. Lors de la réunion de service, je n'ai pu m'empêcher de soulever un lièvre : le discours du maire lors des vœux. Parce que personne ne l'a. Certes, il existe bien ses 20 premières fiches, mais ensuite il a parlé, parlé, parlé… sans notes. Certes, le discours a été filmé… mais voilà, il se trouve que mon poste n'a ni lecteur DVD, ni logiciel de lecture vidéo, ni tout simplement de son ! En d'autres termes, je suis bien incapable de dérusher ce discours. Depuis le temps que je dis que la pauvreté de mon PC va finir par poser problème…

 

Or une heure avant, j'avais expliqué la même chose à Journaliste, qui s'en était royalement fichu, et avait décidé de mettre dans le journal la mention « retrouvez le discours en intégralité sur le site internet ». J'ai donc soulevé le lièvre devant l'équipe afin que chacun soit au courant que malheureusement, je ne pourrais pas m'en charger…

 

Tenez vous bien, la solution est simplissime : le poste de Journaliste est parfaitement équipé !!! Suivez mon regard… Elle a grommelé, mais n'a pas refusé. Enfin pas par devant. C'est ce matin que Coloc a trouvé un mail de Boss lui demandant si elle comptait le faire… A partir du poste de Journaliste ? Car celui de Coloc n'est pas plus équipé et Journaliste le sait. En bonne fourbe, elle a demandé à Boss par derrière que quelqu'un d'autre qu'elle le fasse, mais en évitant soigneusement de me proposer.

 

Toujours aussi sympa celle-là… Quand je pense que je l'ai remplacé un certain nombre de fois pour des photos ou même sur un reportage le mois dernier, je trouve que vraiment elle abuse… A se comporter de la sorte, on ne lui rendra plus service, c'est certain. Cette fille la joue vraiment trop « perso ». Coloc a répondu par mail à Boss la même chose que moi… Ca promet !

 

Heureusement le vent tourne, et aujourd'hui fut une meilleure journée. Tout d'abord, j'ai été seule une bonne partie du temps, ce qui m'a permis d'avancer considérablement dans mon travail, surtout que celui-ci était particulièrement biiiip et nécessitait une grande concentration : j'ai retapé intégralement le contenu de l'annuaire des professions de santé du guide, dont nous n'avions qu'une version Word… absolument impossible à intégrer dans une base de données. Autant dire que c'était peu gratifiant. Je n'ai pas pour autant demandé à Journaliste de le faire !

 

Et en début d'après midi, surprise ! J'ai reçu la maquette du site internet, avec le graphisme et les textes actuellement en ligne sur le site actuel. Tout ce que je peux vous en dire, c'est que c'est le jour et la nuit, et que ça a vraiment de la gueule. Bref, je suis vraiment contente. Présentation au Maire jeudi matin…

 

Enfin pour terminer, ce soir, je me suis inscrite à ma formation en ligne pour préparer mon concours de rédacteur territorial. ENFIN !!!!! Me voilà donc partie pour 9 mois de préparation à l'écrit, que suivront 3 mois de préparation pour l'oral. Et j'ai du mettre au point immédiatement un planning de travail version commando, car il y a du boulot !!!

 

Voilà, je ne sais pas de quoi demain sera fait –l'ambiance est toujours délétère- mais au moins… tous les projets sont sur les rails !

Publié dans Administration inside

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article