Sonate de nuit

Publié le par Ze FML

lune.jpgDormir, c’est la petite mort. Fermer les yeux, c’est déjà céder. Chaque nuit, la princesse des heures s’y refusait : jamais la mort ne la rattraperait. C’était elle qui tuerait le temps !

 

Toute de blanc vêtue pour lutter contre l’ombre qui planait, elle chassait les heures. Sautant de la petite à la grande aiguille, elle virevoltait, imposant son propre tempo. Gagner du temps, pour retarder le moment où il viendrait la kidnapper !

 

Cette partie de cache-cache durait bien au-delà de minuit. Mais systématiquement, Morphée la rattrapait. Alors elle le laissait l’enlacer… Avant de le payer en rêves, pour qu’au petit matin, il accepte de la relâcher. Qu’elle puisse à nouveau sentir le vent de la liberté. Se réveiller. Vivre !

 

Publié dans Super 8 Stories

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article