Cantonales : le 92 met un carton jaune à Sarko et la commune de Chaville passe à gauche

Publié le par Ze FML

hauts-de-seine.jpgJe l’ai dit et répété, il aurait fallu un sacré séisme électoral pour que le canton de Chaville bascule, en raison de la très forte implantation de la droite sur le canton et plus particulièrement à Marnes-la-Coquette et Vaucresson. Christine Barody-Weiss, candidate UMP, l’emporte donc avec 58,14% des suffrages exprimés, pour une participation de 41,62%.

 

Résultats sur le canton de Chaville


 
 

 - UMP-Mme Christiane BARODY-WEISS  58,14 % - 6 101 voix

 - SOC-Mme Catherine LIME-BIFFE  41,86 % - 4 392 voix

 - Inscrits : 26 792

 - Votants : 11 150 - 41,62 %

 - Abstentions : 15 642 - 58,38 %

 - Exprimés : 10 493 - 39,16 % des inscrits - 94,11 % des votants

 - Blancs ou nuls : 657 - 2,45 % des inscrits - 5,89 % des votants

 

Même si elle l’emporte, Christiane Barody Weiss perd du terrain. Et surprise, même à Ville d’Avray, où Catherine Lime-Biffe, candidate PS, réalise un score de 37,4% : un record ! En grappillant des voix, au fur et à mesure, la gauche montre que le bastion n’est peut être pas imprenable dans toutes les communes.

 

Résultats sur la commune de Chaville

 

- SOC - Mme Catherine LIME-BIFFE  53,40 % - 2 697 voix

UMP-Mme Christiane BARODY-WEISS  46,60 % - 2 354 voix

- Inscrits : 12 542

- Votants : 5 406 - 43,10 %

- Abstentions  7 136 - 56,90 %

- Exprimés 5 051 - 40,27 % des inscrits - 93,43 % des votants

- Blancs ou nuls 355 - 2,83 % des inscrits - 6,57 % des votants


Enfin, comme prévu, la commune emblématique de cette poussée est Chaville. La gauche se retrouve en tête sur la majorité des bureaux, et réalise le score de 53,4%. Une nouvelle fois la commune, de tradition centriste, bascule à gauche, une gauche unie derrière Catherine Lime-Biffe.

 

Sur les Hauts-de-Seine

 

Last but not least, une petite pépite pour terminer ce point : sur le département, Isabelle Balkany, qui avait renoncé au canton de Levallois Nord pour celui de Levallois Sud, n’est pas élue. La femme de, qui avait pris sous son aile le prince Jean fils de, se prend une fessée. Celle qui se voyait déjà en haut de l’affiche peut oublier ses ambitions de prendre la présidence à Patrick Devedjian. Réélu facilement, ce dernier doit bien rire dans sa barbe !

 

A Neuilly, Jean-Christophe Fromantin, le DVD qui avait ravi la mairie de Neuilly au nez et à la barbe de la Sarkozie en 2008 confirme son implantation, et réalise plus de 70% des voix face à Marie Christine Ménard, la candidate officielle de l’UMP et de la Sarkozie. Encore un camouflet pour le roi qui, depuis son palais élyséen, n’a pas su comprendre les habitants du 92.

 

Par ces résultats, les alto-séquanais ont commencé à montrer les dents, et prouvé que l’affaire de l’EPAD et la propulsion programmée de Jean Sarkozy à la tête du département pour 2014 n’étaient pas du goût des citoyens. Ce cinglant rappel à l’ordre, par la poussée de la gauche et la défaite d’Isabelle Balkany, doit être pris en compte par la majorité départementale.

 

C’est incontestablement un échec au roi Sarkozy… à Patrick Devedjian, qui voulait nettoyer les écuries d’Augias, d’en prendre bonne note  et d’aller au bout de son idée. Faute de quoi 2014 sera sanglant. 

 

 

Publié dans Politics

Commenter cet article

Fabrice_BLR 28/03/2011 12:56


Coucou Chloé (comprenne qui pourra :-p)
Devedjian est loin d'avoir été réélu facilement.
Il est passé de justesse, et est même passé derrière dans la commune de Bourg-la-Reine, ce qui d'après moi, démontre l'essoufflement de l'équipe municipale en place qui a été sanctionnée par ce
scrutin.