"Je ne suis pas né hétérosexuel"

Publié le par Ze FML

sarkozy_genetique_copie.jpgIl y a des choses qui me gênent dans cette campagne. Lorsque Nicolas Sarkozy dit « Je suis né hétérosexuel et je ne me suis jamais posé de questions sur ma sexualité », ça me dérange.

Non pas qu’il soit hétéro. Mais
 soyons honnêtes et regardons la réalité en face. Si il ne s’est jamais posé de questions, c’est tout simplement parce que l’hétérosexualité est la norme dans notre société.

 

Tant mieux pour lui et il n’est pas question de le culpabiliser d’être hétéro, mais au lieu de poser cette phrase comme un postulat, pourquoi ne pas en profiter pour aller plus loin ?


Des contes de fées de notre enfance aux films, en passant par la plupart des livres, les schémas exposés sont classiques : un homme, une femme, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Du coup, pas besoin de se poser de question pour les hétéros, leur sexualité leur est naturelle.


En revanche, aucun homosexuel, bisexuel ou asexuel n’a le même confort à l’éveil de sa sexualité. D’emblée, il se sent différent, et s’interroge. Aussi, la phrase de Nicolas Sarkozy m’interpelle simplement parce qu’elle démontre
 le fossé qui existe entre la manière dont chacun peut vivre sa sexualité.

 

C’est une réalité trop souvent oubliée, la majorité oubliant les soucis de la minorité : ceux-ci doivent s’adapter au moule et vivre leur différence comme ils le peuvent, et quoi qu'on en dise, cela se passe toujours en silence.

 

Publié dans Politics

Commenter cet article