Hiver...

Publié le par Ze FML

Au menu de cette semaine, neige et couette. Pour la deuxième fois en une semaine, il a neigé sur MaVille. Ce qui m'a donné l'occasion de présenter les flocons blancs à Caramel (voir photo jointe), et de maudire le prestataire qui ne m'a toujours pas livré mon super manteau commandé… Il y a 2 mois. Je les hais. Surtout que je n'ai pas pris le modèle bas de gamme, mais un manteau vraiment joli de fille, chic et cher, et là, pour parler crûment, je me pèle !!!!

Retour ce matin au bureau. Bon, j'avais plein de papiers sur mon bureau, dont le sommaire du prochain journal. A l'origine, Journaliste voulait me coller 50% du magazine (trop sympa…), mais heureusement Boss lui a fait remarquer que j'avais un site internet sur le feu (qui fait sans les news pas loin de 300 pages à créer), et que ça n'allait donc pas être possible, même en bossant H24. Donc elle s'est calmée, et je n'ai pas des tonnes d'articles. Espérons que la prochaine fois Journaliste s'intéressera à ce que je fais de mes journées et donc à mon temps disponible toute seule, au lieu de se concentrer uniquement sur son petit nombril. Ceci dit soyons honnête, à chaque tacle du Boss elle se calme un moment… Ca fait du bien.

Ce matin, ma boîte perso affichait 52 mails et la boite contact 76. Un bonheur. J'ai enchaîné par une réunion avec la Maison du Citoyen pour le site internet… la première du genre. D'ici le 12 décembre, je serai passée (avec Boss, Journaliste et Coloc) dans tous les services. Je dois vous avouer que j'appréhendais la chose…. Car je suis gourmande. Je demande à tous les services de jeter un œil aux pages du site qui les concernent, et de corriger les pages du Guide de la Ville qui les concernent car celles-ci serviront à avoir de bons textes pour la prochaine version du guide, mais aussi à présenter les services sur le prochain site.

Waouh quelle demande ! J'ai donc fournis l'intégralité des pages concernant chaque service en PDF, histoire qu'ils les aient bien eues, et ce plus d'une semaine avant les réunions, pour ne pas qu'on me sorte d'excuse. Prévoyante je suis (l'inversion, c'est mon côté Yoda). Lors de la réunion, j'ai également remis à chacun le chemin de fer des pages les concernant sur le futur site. Autrement dit un tableau avec une page par ligne, et une colonne par élément (texte, images, PDF, formulaires, liens…), histoire de toujours suivre où on en est de l'avancée du projet… et donc du rendu des éléments. Et pour corser le tout, j'ai demandé à avoir tout ça pour le 12 décembre.

Là, je m'attendais à la révolution. Alors j'ai emballé le paquet tant que j'ai pu. J'ai utilisé toutes les ficelles, jusqu'aux plus démagos : « je sais que c'est conséquent, mais c'est pour vous associer au maximum à la création du site, car vous êtes les mieux placés ». Ah, les vertus de la démocratie participative… Vous savez bien qu'elle ne vaut que si elle est bien organisée !!!

Et ils ont marché à fond. Pourquoi ? Parce que j'ai dit oui à toutes leurs demandes. J'avais des solutions techniques à proposer à leurs problèmes, et ils avaient beaucoup de demandes. Les réponses les ont globalement satisfaits. Certains points techniques dépendent du prestataire, mais chacun a reconnu que le site présentait des avancées considérables. Il faut dire qu'on part de si bas que le contraire serait tout de même désastreux.

Evidemment, on n'a pas les moyens de faire encore de l'e-administration, et de toute façon tous les services n'y sont pas prêts. On va donc passer par une étape intermédiaire, pour habituer tout le monde.

Je dois dire que même si la Maison du Citoyen est plutôt bien avancée sur le web, car nous travaillons déjà bien ensemble, j'ai été enchantée de cette réunion. Ils ont su apprécier le travail de fourmi que j'ai effectué en amont, et mon idée géniale aura été de leur donner le chemin de fer de leur partie : ils ont pu constater que c'était énorme, et comprendre que ça n'est qu'une petite partie de mon travail… Le leur ayant déjà été considérablement pré-mâché.

Oh, il ne faut pas rêver, ce ne sera pas pareil dans tous les services. Je sais que j'aurais à faire à certains conservatismes. On m'a déjà dit, en effet, que proposer des formulaires d'inscription en ligne, c'était privilégier l'internaute sur l'administré qui n'a pas internet. T'as raison, ça fait 30 ans que cet administré là est privilégié sur moi qui bosse aux heures d'ouverture de la mairie !!! Avoir deux portes d'entrée plutôt qu'une, c'est mieux, non ? Signé la méchante geek !!!

De retour au bureau, j'avais un paquet de news à mettre en ligne. Petite anecdote : Journaliste m'a ENFIN rendu son papier sur un événement achevé le … 26 octobre. Top réactivité. Bon, je l'ai mis en ligne pour lui faire plaisir, mais bon… Vous aurez compris que ça n'était pas primordial car légèrement dépassé...

En fin d'après midi, coup de fil du directeur de cabinet… pour m'engueuler. Bah oui, il a lu le MaVille Magazine, dans lequel on parle du moteur de blogs… qui n'est pas lancé. Et pour cause : la fille qui gère les inscriptions avait omis de nous annoncer ses dates de vacances, j'ai donc découvert mercredi qu'elle était partie la veille jusqu'au 8 décembre. Cette biiiip nous a mis 15 jours dans la vue et en plus je me fais engueuler !!! Résultat on va devoir demander la création d'une « page d'attente » au design validé, qu'on va donc devoir payer, juste parce que Mademoiselle s'en tape des projets en cours et méprise ses collègues et l'agenda pré-établi. Elle, elle a intérêt à filer droit parce que je l'ai dans le collimateur. J'assume toujours mes erreurs, mais jamais celle des autres…

Publié dans Administration inside

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article