Garrigue ou la victoire des valeurs

Publié le par Ze FML

 

20100617PHOWWW00234Depuis dimanche dernier, les états-majors scrutaient les résultats du canton de Bergerac I. En lice, Daniel Garrigue, député ex UMP devenu NI il y a 2 ans, porte parole de République Solidaire, ancien maire de Bergerac à qui le PS avait ravi la mairie en 2008.


Au cours de la campagne, aucun coup tordu n’avait été épargné à Daniel Garrigue. Si au soir du premier tour l’UMP se gargarisait d’une addition des candidats DVD/UMP, force est de constater que le candidat DVD Daniel Garrigue avait eu face à lui, au premier tour, une candidate UMP. Et pas n’importe qui : Anne-Laure Chazeaux n’était autre… que l’ancienne attachée parlementaire de Daniel Garrigue pendant 5 ans. Très classe, de se présenter contre son ancien patron et mentor, celui qui lui a tout appris. Très morale, cette trahison : se vendre pour faire perdre son ancien patron fleure bon la fosse sceptique et autres relans de décharge publique. 


Pourtant, au soir du premier tour, c’est le candidat à abattre qui est arrivé en tête. Daniel Garrigue s’est positionné en pool position avec 31,2% des voix. A la surprise de tous et notamment du candidat PS, 3 points derrière. Sans parler de celle d’Anne-Laure Chazeau : son ancien patron a fait plus de quatre fois son score, et la traîtresse s’est retrouvée derrière lui, le PS, et le FN, et à égalité avec les Verts. Un camouflet pour la mouflette !

 

Résultats 1er tour

 

 

Nombre

% Inscrits

% Votants

Inscrits

15 087

 

 

Abstentions

7 977

52,87

 

Votants

7 110

47,13

 

Blancs ou nuls

143

0,95 

2,01

Exprimés

6 967

46,18 

97,99

 

Liste des candidats

Voix

% Inscrits

% Exprimés

Elu(e)

M. Jean-Michel CARRE (COM)

471

3,12

6,76

 

Mme Anne-Laure CHAZEAU (UMP)

538

3,56

7,72

 

M. Georges BONNINGUE (EXG)

128

0,84

1,84

 

Mme Brigitte MOULINIER DARTENSET (VEC)

538

3,56

7,72

 

M. Dominique ROUSSEAU (SOC)

1 992

13,20

28,59

 

M. Daniel GARRIGUE (DVD)

2 174

14,40

31,20

 

M. Antoine PEYRET-LACOMBE (FN)

1 126

7,46

16,16

 

 

Alors forcément, le canton de Bergerac I est devenu un enjeu. Si le PS l’emportait, le maire de Bergerac confirmait son score des municipales, sur une terre de gauche. Mais si Daniel Garrigue gagnait le canton, l’affaire prenait une ampleur nationale : et si le député avait eu raison de claquer la porte de l’UMP ? Si le simple fait de défendre des valeurs républicaines permettait de mener le combat sans se faire distancer ?


La question méritait tellement d’être posée que la candidate UMP, Anne-Laure Chazeau, non contente d’avoir fait quatre fois moins que Daniel Garrigue au premier tour, a pris son téléphone pour lui barrer la route… et inciter ses électeurs à voter PS. Mais jusqu’où va se nicher la rage ? Imaginez la tête des adhérents de l’UMP, sur cette terre de gauche, à qui l’on conseille de voter pour la gauche, alors qu’il reste un candidat de la droite modérée !!! Cette demoiselle peut prendre son retour simple pour Paris et le cabinet du Secrétariat d’Etat où elle est conseillère : la Dordogne, c’est fini pour elle.


Résultats du 2ème tour

 

  Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 15 183    
Abstentions 7 249 47,74  
Votants 7 934 52,26  
Blancs ou nuls 468 3,08  5,90
Exprimés 7 466 49,17  94,10

 

Liste des candidats Voix % Inscrits % Exprimés Elu(e)
M. Dominique ROUSSEAU (SOC) 3 280 21,60 43,93  
M. Daniel GARRIGUE (DVD) 4 186 27,57 56,07 oui  


Cette victoire de Daniel Garrigue, c’est celle des valeurs, contre les manœuvres d’appareils. C’est celle d’un homme qui a mené un combat difficile en travaillant le terrain, sans jamais concéder une once dans sa conception de la République, sans jamais céder à aucune sirène pour alpaguer les électeurs. En marge des grands partis, il a fait son bonhomme de chemin, fidèle à lui-même et à ses idées, très actif sur les sujets ayant trait à la solidarité et à la justice sociale, sans entrer dans des polémiques stériles sur des sujets qui détournent le débat politique des problématiques que plébiscitent les français. 


Malgré les manœuvres de caniveau visant à torpiller sa candidature, au soir du second tour, Daniel Garrigue l’a emporté avec 56% des voix sur ce canton de Bergerac I. 12 points d’écart avec le candidat PS, maire de Bergerac. Soit une large réussite pour celui que tout le monde souhaitait voir perdre.

 

Cette victoire de Daniel Garrigue sera à coup sûre très commentée dans les couloirs de l’Assemblée nationale dès la semaine prochaine. Le Porte Parole de République Solidaire pourrait rapidement se retrouver porte étendard de ceux qui oseraient à leur tour claquer la porte de l’UMP, ou du moins réfléchir sérieusement aux alternatives qui peuvent exister en vue des législatives de 2012.

 

Son succès, combiné à un contexte national de recul de l’UMP jusque dans le fief sarkozyste des Hauts-de-Seine, va à coup sûr trotter dans la tête d’un paquet de députés dit « tangents », qui pourraient être tentés de franchir le Rubicon et pourquoi pas, de venir grossir les rangs de République Solidaire. Affaire à suivre !


Publié dans Politics

Commenter cet article