En campagne Simone !

Publié le par Ze FML

Ca y est, c’est fait. Je viens de remettre à ma tête de liste les papiers nécessaires pour prouver mon éligibilité. D’ici quelques jours, mon nom sera enregistré à la Préfecture, comme candidate sur la liste « Le cinquième, c’est vous ».


Pourquoi cet engagement ?


Depuis 2002, je suis très investie en politique. Après avoir fait mes classes à l’UMP, chez les Jeunes Populaires, puis avoir été permanente du parti pendant 18 mois, toujours chez les jeunes, j’ai fini par ne plus renouveler mon adhésion. Avec Sarkozy, le parti n’a plus respecté sa charte, et je ne cautionnais plus cette débauche de communication vide de sens, et surtout vide des valeurs qui sont les miennes.


Travaillant désormais « en local », j’ai pu apprendre la gestion d’une ville, au quotidien. Alors, débordante d’ambition ?


Non, toujours fidèle à mes valeurs. A savoir la liberté, et la responsabilité. Liberté de penser et de se présenter, responsabilité par rapport aux habitants, de proposer autre chose que la défense des intérêts particuliers, et d’œuvrer comme chaque élu le devrait pour l’intérêt général.


La liste sur laquelle je me présente ne dispose pour le moment que d’1% d’intentions de vote. Aussi, à tous ceux qui pensent que présenter une autre liste que celle de l’UMP est diviser, je réponds qu’il s’agit d’une liste de premier tour, les règles de l’élection ne nous permettant ni de nous maintenir au second tour, ni de fusionner avec une autre liste.


En somme, nous proposons un projet, et c’est tout simplement la démocratie. C ’est aussi du courage, car cette campagne a peu de chances d’être remboursée : pour cela, il faudrait atteindre la barre fatidique des 5%. Aussi, les dépenses se font sur les fonds propres… ce qui n’est pas le cas de nos adversaires.


Parce que Rudy Desnos, tête de liste, a le courage de proposer une autre vision de la politique,
Parce que cette liste est indépendante, libre, et responsable,
Parce que cette liste propose un projet pour le 5ème arrondissement et non pour les colistiers,

Je me reconnais dans ce projet, aussi je rejoins la liste, afin de poursuivre dans la continuité de l’engagement qui est le mien depuis 2002, en toute cohérence.

Publié dans Politics

Commenter cet article