Des quiches !

Publié le par Ze FML

Alors, ce nouveau week-end prolongé ? Anything interesting ?


Pour ma part, il est le bienvenu. Je commence à être vraiment fatiguée par le site, et lassée par les conflits perpétuels avec une certaine catégorie de fonctionnaires.

 

La semaine avait plutôt bien commencé. Boss est rentré, et il a résolu les choses à sa manière. Dès lundi je l’ai vu pour un briefing sur le site, et la prise de quelques décisions : bandeau à changer, … Mardi, il a convoqué une réunion avec Journaliste pour le partage des infos. J’ai donc pu récupérer un certain nombre d’éléments, et l’assurance que désormais, il veillerait à ce que chacun puisse disposer des infos parvenues dans le service, et je suis incluse à toutes les réunions, qui doivent tenir compte de mon agenda. Voilà qui est bien bien…

 

Conséquence immédiate, je suis surchargée de boulot, car évidemment, il faut intégrer tout ce qui arrive. Mais c’est tout de même appréciable de pouvoir enfin travailler dans des conditions acceptables, d’autant que Journaliste y met du sien. Bon, elle a essayé de faire croire qu’elle ne savait vraiment pas que j’étais absente le 12 pour cause de reportage en province… L’erreur est humaine mais à elle de faire attention. Du coup, nous nous voyons lundi, après le boulot, pour prendre un verre, discuter, et éliminer les malentendus qui pourraient subsister. A mon initiative…

 

Bref, la semaine commençait bien… C’était sans compter sur Miss Assos, chargée de mission à la vie associative, qui a décidé de me faire biiiip. Le problème ? Dans le site internet, nous avons un moteur de recherche des associations, avec plein de critères de choix possibles comme par exemple les activités proposées. Dans MaVille, il existe deux structures sportives privées, l’institut Danse et Forme et le club d’équitation. Afin de permettre aux parents de trouver ces structures par l’activité (danse ou équitation) nous avons décidé de les inclure dans le moteur des assos, tout en précisant dans leur fiche qu’il s’agissait de structures privées. Autrement dit, ce sont des exceptions.

 

Ah oui mais c’est juridiquement faux car c’est le moteur des associations, selon Miss Assos. Ce que je ne nie pas, d’où le terme « exception » (l’exception confirmant la règle), la mention dans les fiches concernées, et le fait que ce soit un choix EDITORIAL et non juridique. Ah oui mais ça ne va pas. Mais si car il faut penser aux utilisateurs et non à la chargée de mission.

 

Bref… le débat par mail a duré un certain temps, temps au fil duquel sont venus curieusement s’ajouter de nombreux destinataires en copie … ce que je n’ai pas manqué de faire remarquer à Miss Assos copie la terre entière : en effet, ajouter Pierre, Paul ou Jacques n’a jamais été un argument. Ni « c’était mieux avant », un pseudo argument que je me suis fait un plaisir de balayer : celle là, Raph, c’était pour toi J. J’ai fini par arrêter la discussion en indiquant que j’avais vraiment autre chose à faire, et qu’il fallait désormais s’adresser à Boss pour de plus amples informations.

 

Voilà, un problème réglé, un autre survient, et ça hurle à mon propos au deuxième étage… Les noms d’oiseaux volent mais bon, mon chef soutient ma décision donc f*** ! Evidemment ça n’est pas grave… Evidemment je préfère en rire… Mais bon, avouez qu’ils commencent  à me faire biiip, ces fonctionnaires conservateurs ! S’il commençait à apprendre qu’il n’est pas impoli de dire non à quelqu’un, ce serait pas mal… Quand je vous dis qu’on est à la maternelle !

 

Miss Assos étant copine avec Miss Commerce, qui la défend et me fait donc autant biiip, ce qui suit va vous faire rire. Devinez ce que j’ai fait mercredi et jeudi ? Du fichier !!! Encore une vaste blague… Le 25 mai, nous avons une grande réunion publique. Il a été décidé d’envoyer des invits. Question logique : sur quelle base de fichier ? Réponse : la base des vœux. Ah bon, c’était pas un fichier tout pourri celui des vœux ? Réponse : si, si, mais on a demandé aux services de le mettre à jour pour la fin du mois. Question : mais le 25 mai, c’est pas avant la fin du mois ? Et les invits, ça ne part pas avant la réunion publique ? Réponse : euh… groumpf… on ne sait pas… argh… c’est le problème de la communication.

 

Bah oui, quand tu as une patate chaude, tu la refiles au voisin. C’est la théorie des dominos. Sauf qu’à un moment, faut bien arrêter le jeu. Disposant de mises à jour grâce à mon mailing préparatoire à la sortie du site internet, j’ai proposé de mettre à jour les fichiers concernés, histoire de limiter la catastrophe. Mais en prenant bien soin d’appeler le cabinet du maire pour expliquer la situation, et donner les limites de cette mise à jour : certains n’ont pas répondu, en même temps tous ont reçu un courrier, blablabla…

 

J’ai tellement gueulé  sur le fait qu’on nous ait refilé le bébé, et bien fait comprendre que ça n’était pas mon job, que tout le monde a dit : « respect »…. Et « merci ». Oui, oui, tout le cab m’a envoyé un mail de remerciements. Parce que mine de rien… j’ai fait leur boulot, et pallié à leur défaillance. Non mais ! Bon, après, le fichier est super mal conçu donc ils vont devoir repasser par-dessus, mais on est spécialiste du fichier ou on ne l’est pas, je n’ai fait que remplir les cases de leur modèle, je ne suis pas non plus là pour tout gérer. Sans parler du dédoublonnage. J’avais prévenu… Certains lecteurs savent très bien de quoi je parle J

 

Du coup, pour décompresser, jeudi midi, je me suis bien éclatée. Nous avons fêté en avance le départ de Miss Marchés, au champagne, et j’avais fait une quiche –en hommage à certains de mes collègues- et un fondant au chocolat. Franchement… C’était super sympa et vraiment très bon. De toute façon à l’étage, je suis connue pour mes talents culinaires. Gueularde mais cordon bleu, on ne peut pas avoir que des tares !

 

Parmi les autres nouvelles, j’ai enfin investi dans un appareil photo réflex, après plusieurs mois d’attente. J’ai trouvé un modèle intéressant, que je complèterai avec des objectifs (téléobjectif et grand angle) pendant les soldes et en fonction de mes finances, car cela reste très cher. Inauguration prévue pendant mes vacances.

 

En effet, à partir de jeudi prochain je me délocalise pour 5 jours au Tronchet, en pleine campagne, et normalement je ne devrais y croiser aucun fonctionnaire. Tout juste profiter des balades avec les chiens, des jeux avec le petit cousin et des discussions avec ses parents. Le calme, quoi ! C’est Caramel qui va être ravi de retrouver ses copines… A ce propos, honte au site de la SNCF, qui ne permet toujours pas d’acheter en ligne le billet du chien (pas plus qu’aux bornes automatiques d’ailleurs).

 

Bon, comme tout n’est pas rose dans la vie, il faut dire au revoir à Gregory House et Jack Bauer : le dernier épisode de la saison 5 de House sera diffusé demain, et ensuite plus rien jusqu’à fin septembre. Et les deux derniers épisodes de la saison 7 de 24 seront diffusés le lundi suivant, avant une très longue coupure, jusqu’à janvier, pour une huitième et dernière saison. Raph, une petite livraison ?

 

Voilà voilà pour les news de la semaine… Bon courage à ceux qui vivent la même chose et même pire, je suis effarée de vos mails, particulièrement P, S, K et I.

Publié dans Administration inside

Commenter cet article