Chômeur, tu n’es qu’un radié en sursis !

Publié le par Ze FML

 

 

chomage2_5.jpgChômeur, tu as déjà perdu ton boulot, ton salaire, et tu survis aujourd’hui comme tu le peux avec tes Assedics, qui vont de 75% de ton ancien salaire à 57,4% si tu étais cadre. Si tu n’as pas entre 25% et 42,6% d’épargne minimum, et que tu ne peux réaliser d’économies d’échelle, tu es dans le caca.

 

Tu bouffes des pâtes à tous les repas, enfin ceux que tu prends car tu ne t’alimentes plus qu’une fois par jour, tu ne sors plus, tes relations sociales se sont complexifiées, tu comptes chaque euro pour pouvoir te rendre aux entretiens… Tu te débrouilles comme tu peux pour t’en sortir, et ça n’est pas rose tous les jours. Mais tu tiens bon en attendant de jours meilleurs, et tu te concentres sur ta recherche d'emploi. 

 

Cachez ce chômeur que Pôle Emploi ne saurait voir…

 

Chômeur, tu peux trembler... Car tu peux perdre tes Assedics à chaque instant. Le spectre de la radiation plane sur toi. Pôle Emploi is watching you. Même lorsque tu penses appliquer à la lettre les règles édictées par Big Chômeur Brother, tu peux te retrouver radié du jour au lendemain. Une convocation non reçue, une panne d’essence, la neige sur la route, une grève de train, 10 minutes de retard, l’oubli de la mise à jour de ton dossier par les téléconseillers du 3949, le report d’une convocation non enregistré par les mêmes, un entretien téléphonique non signalé… Tout ce qui se mettra entre toi et ta convocation à Pôle Emploi te vaudra une exclusion temporaire ou définitive.

 

Parce qu’il faut t’apprendre la discipline, Chômeur ! Sinon, cela désorganise tout ! Te rends-tu compte ? Ton Conseiller, lui, peut ne pas t’appeler pendant des semaines et ne pas tenir ses engagements, pas de problème. Pôle Emploi peut se permettre de te proposer des offres pour travailler 8h par semaine, non, on ne se fout pas de ta gueule. Mais toi, Chômeur, tu n’as qu’à la fermer, et accepter, on t’indemnise pour cela. Tu es donc prié de décrocher le téléphone, même si tu fais caca. Comment ? Tu étais en entretien d’embauche ? Ne cherche pas à fournir une preuve, ceci n’est pas un motif valable ! Tu as signé un PARE, tu dois être à disposition de Pôle Emploi 24/24. C’est comme ça. Sinon, basta !

 

Casse-toi pauv’ con !


Si tu n’as pas encore compris, Chômeur, mets-toi au parfum : tu n’es qu’un délinquant du travail, un fumiste qui ne veut rien faire et qui vit sur les allocations payées par les gens qui travaillent. Tu devrais avoir honte. La France va mal, il est urgent de faire du chiffre et de te radier, sinon nos braves compatriotes vont finir par savoir qu’il y a plus de 5 millions de chômeurs et ça, ça n’est pas acceptable. Alors bouge de là !

 

 

Commenter cet article

fatizo.over-blog.com 18/08/2010 23:29


Merci pour cet article,et ce n'est pas un chômeur qui parle,mais quelqu'un qui sait que l'on veut monter les français les uns contre les autres,nous faire croire à nous qui travaillons que les
chômeurs sont des fainéants alors que leur vie est un enfer. Avec les nouvelles règles du pôle emploi qui consiste à faire du chiffre comme pour la police,il faut rayer des listes les chômeurs,et
pour les plus assidus,une petite prime!Vous vous rendez compte on offre une prime pour mettre des gens dans la misère,la ruine,la destruction familiale,voilà la France de Sarkozy!
Et les chômeurs seraient les ennemis des travailleurs,non,ils sont ce que l'on sera peut-être demain,pour que les grands patrons ,amis du pouvoir,donnent leur part aux actionnaires qui
s'enrichissent sur le dos des travailleurs que l'on presse de plus en plus en les payant de moins en moins,voilà ou sont nos ennemis frères chômeurs,je ne suis pas dupe des mensonges des
puissants!
Bonne soirée à vous!!!