To leave or not to leave : that is not a question...

Publié le par Ze FML

Alors, ça va en ce lundi ? Je vais très très bien. Et pour plusieurs raisons.
 
D’abord, Michel et Pascale ont fait 53% au premier tour de la cantonale hier. La faible participation fait que, le ticket gagnant n’ayant pas obtenu 25% des voix des inscrits sur son nom, il y aura un deuxième tour. C’est donc reparti pour une semaine de folie avec pour moi, meeting mercredi et résultats dimanche. Beaucoup plus pour les copains !!!
 
Ensuite, j’ai accompagné Catwoman hier à la fête de la musique et c’était … un gros délire. D’abord, on a eu du mal à arriver à Bagatelle. Autant je connais la route depuis MaVille, autant je maîtrise très mal les échangeurs. Se retrouver sur les quais a donc été particulièrement épique… Mais on y est arrivé. Par contre, je maîtrise à fond le Bois de Boulogne et que personne ne fasse une réflexion !!! C’est juste que pour rentrer du stand de tir, c’était le chemin le plus court quand le périph était fermé J
 
Donc nous avons assisté à l’émission-concert de France 2 au milieu de 5000 personnes. Bon, j’ai pas compté, je ne peux pas vous dire si c’est comme pour les manifs et qu’on était en réalité 2000… Le plus cool, c’était vers la fin, quand les gens ont commencé à partir et qu’on a pu approcher de la scène… Pour constater que les quelques artistes ayant fait l’effort de chanter en direct disposait… d’un prompteur, sur lequel défilait également l’intégralité des dialogues des deux potiches qui meublaient entre deux chansons. Là, je me suis crue à la Star Academy… A croire que c’est devenu la norme en télé.
 
Alors oui, bien sûr, être au bureau ce matin n’est pas rose. Coloc n’est pas là et j’ai vraiment rétrogradé secrétaire. Pire, j’entends en ce moment même Journaliste et Graphiste évoquer avec Boss de nouvelles infos que je n’ai pas. Personne n’a songé à m’appeler. Forcément, le téléphone sonne : il faut que le grouillot réponde… Apparemment la réunion concerne le sommaire d'une journal, donc une réunion où un mail de Boss m'a imposé. J'adore voir comment il met en pratique ses propres décisions. J’adore ce moment de communion dans une équipe soudée. Gros succès le séminaire-séance-de-thérapie…
 
So what… Ces infos n’iront pas dans le site, et tant pis. Comme je vous l’ai déjà dit, j’ai renoncé. Je ne vois pas l’intérêt de bousiller ma santé mentale à me battre pour des crétins. Tant pis pour la Ville, mais après tout elle n’a que ce qu’elle mérite : de la biiip…
 
Là je suis censée rédiger un papier sur la sortie des séniors au moulin de la galette. Un tout petit papier d’annonce. Mais qui me fait vraiment biiip. En plus J, des archives, n’arrête pas d’entrer et sortir alors qu’elle sait très bien qu’elle me biiip. Mais elle continue.

Je pense qu’un jour je vais la pendre dans les archives. Pour ceux qui ont vu 24 saison 6, un peu comme Jack s’occupe du cas de Fayed, vous savez, au moment où il lui dit : « Say hello to your brother ». Hum, je sais, un peu violent. Mais Jack et moi, c’est toute une histoire. Ceci dit, Jack, si tu m’entends, appelle Palmer pour qu’on organise une opération spéciale visant à m’exfiltrer d’ici…
 
Revenons à nos moutons et à la journée des vieux. Il faut quand même que je vous donne la catchline (la phrase d’accroche, en français) : « le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages mais d’avoir de nouveaux yeux », citation de Proust. Diantre !
 
[Pendant ce temps, Journaliste traîne des pieds dans le couloir, on aurait dit un troupeau d’hippopotame…]
 
Boum ! Quand notre cœur fait boum ! Histoire de rester dans les références au 12ème âge… Boss vient de répondre à un de ses mails de la semaine dernière et comme d’habitude, comme il n’a pas lu les derniers mails, il répond à côté : il vient d’incendier un mec pour non-réponse alors… qu’il a répondu. Ca me déprime…
 
[Journaliste repasse dans le couloir, et traîne toujours les pieds. Elle a mis des claquettes. C’est pas possible. Il faut que j’agisse. Chloe, I need satellite coverage and I need it ASAP.]
 
Ca y est, j’ai accouché de ma news pourrie, dans la douleur. Va rendre sexy le Moulin de la Galette quand tu as moins de 80 ans… Même à 70 je suis certaine qu’ils s’en foutent ! Et nous voilà partie pour ma rubrique préférée : la news con du jour.
 
[Quelqu'un a du tuer Journaliste pour moi...]
 
Souvenez vous, dans le précédent post, je vous contais l’histoire des centres de loisirs déjà pleins sur lesquels communiquer ferait un appel d’air… Et bien comme ici on aime brasser de l’air, on va la faire cette news ! Ordre a été donné par son Excellence Premier Adjoint. Et tenez vous bien sur l’argumentaire : « mais je n’ai pas dit de parler des inscriptions ! ». Comme si les parents n’allaient pas eux même trouver super que leur marmot puisse adhérer à 50 activités le mercredi tout en restant sous la responsabilité d’adultes… Premier Adjoint n’a jamais eu, manifestement, le neurone de la communication.
 
C’est un directeur de l’Enfance dépité que je viens de voir m’apporter la « bonne » nouvelle. Après avoir débattu un instant du désintérêt de cette décision, je lui ai confirmé que in fine « j’en n’ai rien à foutre ». On a tenté d’éviter la connerie, mais que voulez-vous, puisque les cons volent en escadrille… A l’heure où je vous parle, la news est en ligne. Damnit et autres biiip, mais que voulez-vous, je ne suis pas Don Quichotte…
 
Voilà, un moment fort agréable de vie journalistique ( ???) et professionnelle : la main forcée, et l’observation de l’erreur en milieu naturel. Bon, les petits malins auront constaté que désormais, j’écris en temps réel. Donc restez connectés, un FML News peut tomber à tout moment… Raph, ça te rappellera quelque chose !

Publié dans Administration inside

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article