8h Cono #3

Publié le par Ze FML

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Aujourd’hui, c’est Deprimland. Il y a des jours… et des lunes. Mais bon, encore quelques perles !!!
 
8h30. Je suis à l’heure. Enfin en avance. Depuis mon explication d’hier, vous avez compris.

8h31. Je salue Boss –je suis polie, moi- et je lui demande comment s’il va bien. Il répond « mouais ». Quoi ???? Il ne veut pas que je le plaigne en plus !!! Espèce de biiiip !!! Je constate que mon joli dossier « Fin de contrat » traîne encore sur son bureau.

8h33. Mon cerveau s’éveille et je me souviens que Coloc n’est pas là aujourd’hui. Argh, la journée va être encore plus longue que d’habitude… Déjà que mon moral n’est pas au beau fixe. Allez courage, plus que 8h à tenir !

8h43. J’ai déjà commencé à bosser. J’ai décidé de tenter de résoudre l’imbroglio Cnil, histoire de partir les fesses lustrées. Normalement on dit « le cul propre » mais bon, C-U-L n’est pas un terme très châtié, quand à propre… Si je résous ce truc ce sera bien plus que propre.
8h52. Il est temps d’aller prendre un café…

09h17. Aujourd’hui, je suis en mode QHS, quartier de haute sécurité. Autrement dit, à l’isolement. Comme je vous l’ai dit, Coloc a posé une journée. J’ai donc fermé la porte qui me relie au couloir, histoire de faire sentir que je ne suis pas très friendly… LEAVE ME ALONE !!!

09h38. Miss Forum des Savoirs vient me relancer sur son blog. Je lui explique gentiment que je ne vais pas me défoncer à trois semaines de mon départ. Elle me dit « oui, je viens d’apprendre ». Boss continue logiquement de faire ma promo. T’inquiète Coco, je m’occupe AUSSI de la tienne…

09h47. Journaliste squatte le bureau de Boss. Elle parle tellement fort que même avec les portes fermées, je l’entends. Prochaine étape, un casque ?

09h51. Ce matin, j’ai décidé de m’attaquer à la CNIL. Vaste morceau. Le site n’est pas à déclarer, mais nous devons tout de même déclarer certains traitements informatiques. J’avais commencé avant la sortie du site, mais nous manquions alors de visibilité. Je reprends, mais très entre nous, ça ne servira à rien. En effet, la mairie est censée déclarer tous ses traitements. Or elle pense que ça ne concerne que ce qui est relatif à internet. N’importe quoi. Du coup, le travail que je fais mets le doigt sur un certain nombre de choses… Ca ira donc direct au panier.

09h53. Je viens de réaliser qu’on n’est que mercredi. Si ça continue, je vais me jeter par la fenêtre. Du rez-de-jardin.

09h54. Et si je vous racontais ma soirée d’hier ? Comme pas mal de monde, j’ai regardé l’hommage à MJ. Mais en mode « humour noir » en direct sur Twitter. Ca a donné des blagues pourries dans le genre « Scoop : les petits chanteurs à la croix de bois vont chanter, et le cercueil s’ouvrira : Thriller ! ». Avouez qu’elle n’était pas mauvaise…

10h02. Première pause clope de la journée.

10h05. Journaliste continue de parler très fort. Toutes les études de communication gestuelle démontrent que c’est un moyen de se donner de la contenance. Pathétique. Mais quand on n’a que ça… Ca brainstorme dur sur le prochain Chaville Magazine. Que personnellement, je lis aux toilettes. Alors que la Feuille de Mantes, je la lis attentivement…

10h12. J’ai repris mon dossier CNIL. Des tonnes de formulaires à remplir. Un bonheur.

10h24. Des fantômes rodent dans le système… C me dit qu’elle ne peut pas accéder à un message du site, mais en même temps, j’y accède très bien. C’est une question de réseau, comme d’hab je ne peux rien faire… Je vais donc répondre à sa place. Tant qu’on y est… Autant faire le boulot de tout le monde.

10h26. Le moral est en berne. Encore un peu plus de 6h à tenir, et c’est déjà très long. Une furieuse envie de trucider Boss me passe par la tête. Non parce que je suis placardisée, mais parce que ce biiip prétend que pas du tout. Lui, il mérite vraiment le bûcher… En même temps c’est son nom J

10h42. Suite du dossier Fille du Maire. En after de l’altercation d’hier, la directrice de la bibli a appelé les témoins de la scène pour en savoir plus. Il paraît que ce que nous avons dit restera anonyme. De toutes façons, nous avons tous dit la vérité. L’objectif n’est pas d’appliquer une sanction disciplinaire à Fille du Maire, mais d’alerter le service du personnel, pour trouver une solution pour quelqu’un qui ne va pas très bien.

10h59. Boss me forwarde un mail auquel il ne comprend rien. C’est l’annonce de l’expiration d’un nom de domaine. Top réactivité…

11h00. Boss me forwarde un autre mail, reçu des marchés publics et demandant la mise en ligne des deux marchés. Voir 8h cono d’hier pour comprendre. Il me demande si c’est fait. Je réponds par un laconique « évidemment… ».

11h35. Re pause clope.
 
11h40. Boss vient de m’envoyer une tonne de données à mettre en ligne à la demande de Conseillère municipale rétrogradée, validées par le Maire. Ce qui est énorme, c’est que certaines données sont fausses. Mais comme la ligne c’est d’aller dans le mur, je publie… Et la Cnil passe aux oubliettes.

12h20. Enfin un appel sympa. From Mantes-la-Jolie. Merci chère interlocutrice ! A vrai dire, ça fait vraiment du bien de voir un élu disposer de sens politique. Un élu qui sait écouter les conseils de ses collaborateurs, les appliquer, en tirer une expérience, faire ce qu'il faut quand il faut... Wow ça me change de Chaville : attention au choc culturel !

12h22. En théorie là je dois aller déjeuner. En réalité je n’ai pas envie. Comme mon moral décline, je vous propose de jouer à un nouveau jeu : faites moi vos propositions du « souvenir » que je pourrais laisser en partant. Top départ !

13h30. Après une pause sandwich, je reprends la mise en ligne du vaste n’importe quoi de conseillère municipale rétrogradée. Je suis bien tentée de lui proposer de postuler pour mon poste…

13h38. Chloe vient de m’appeler. Ma Chloe, pas Mary-Linn ! Bon, Chloe est un peu prise, elle a un vrai travail, elle, et ça l’arrangerait que notre trip à Mantes se fasse un soir. Moi qui espérais faire sauter une journée de taf… Enfin un vrai Jack fait attention à sa Chloe, non ?

13h42. Cops revient, trempée –il pleut beaucoup ici- et m’annonce qu’elle vient de voir sa collègue Arrêt maladie fictif se balader en ville. Plus rien ne m’étonne…

13h45. Coffee time ! Enfin un moment un peu joyeux

14h05. Je m’arrache les cheveux depuis un moment sur les demandes stupides de Conseillère municipale rétrogradée. Pour coller au mieux à ses demandes, il faut modifier la maquette du site. Et encore, il y a des impossibilités techniques. En clair, pour m’approcher de la requête, il faut détruire le travail qui m’a pris des mois. Juste parce que cette biiip n’a aucun sens de l’éditorial, et que Boss, ne connaissant pas le site, a transféré sans voir ce que cela impliquait. Quand je vous dis qu’on marche sur la tête…

15h15. Nouvel appel de Mantes. Ca fait plaisir. Cette fois, c’est ex-Boss. Mon petit Palmer. Il s’est renseigné sur mon histoire de CDD non renouvelé mais remplacé. C’est cool. Sauf que je lui apprends la bonne nouvelle : si dans le privé ils doivent attendre 1/3 du temps avant de reprendre quelqu’un sur le même poste, dans le public ils font ce qu’ils veulent. Comme il dit : « certains font des lois qu’ils ne s’appliquent pas à eux même ». Bah oui. La fonction publique c’est cool, mais pour les fonctionnaires. Les autres peuvent aller se faire biiiip…

Petit tour d’horizon de ma situation : pas de plan à l’horizon, et peu de temps pour trouver quelque chose. Oui, oui, c’est pourri… Mais c’est la réalité. Encore 8 semaines pour trouver… Si quelqu’un a une idée, je suis preneuse.

15h42. Radio Ragots vient de m’informer sur le dossier Fille du Maire. Devinez ? Elle est en arrêt maladie !!! No comment…

15h57. Première bonne nouvelle du jour : Boss a signé ma feuille de sortie de l’asile. Je serai donc relâchée le 31 juillet.

15h59. Deuxième bonne nouvelle. Boss vient de comprendre la stupidité des requêtes de Conseillère Municipale Rétrogradée, et accepte ma proposition pour intégrer son contenu le mieux possible sans tout casser. Il me dit même : « ça doit te prendre un temps fou, est-ce toi qui le fait ou le prestataire ? ». Je lui réponds que c’est moi et que je fais au plus vite, mais qu’effectivement il faut modifier l’arborescence. Ce qui est faisable techniquement. Je ne sais pas comment je fais pour rester sympa face à son manque de connaissance de mon travail…

16h02. Pause clope, la dernière de la journée.

16h36. Time to go : la journée a été suffisamment biiip comme ça ! A demain, peut être…

Publié dans Administration inside

Commenter cet article